remun, l'enquête de rémunération globale la plus complète, est de retour pour une 13e édition!

Voir+

remun, l’enquête de rémunération globale la plus complète, est de retour pour une 13e édition. Participez maintenant!

avril 2023

Virage vers les médicaments biosimilaires : l’Ontario se joint au mouvement

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé le 20 décembre dernier qu’il amorçait le virage vers l’utilisation des médicaments biosimilaires pour toutes les personnes couvertes par le Programme de médicaments de l’Ontario (PMO). En élargissant l’utilisation des médicaments biosimilaires, l’Ontario emboîte le pas à la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Nouveau-Brunswick, le Québec, la Nouvelle-Écosse et les Territoires du Nord-Ouest.

Le programme qui a débuté le 31 mars dernier devrait toucher la majorité des médicaments biosimilaires, dont ceux du RemicadeMC et du HumiraMC. Comme il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé pour faire modifier son ordonnance et passer à la version biosimilaire, les bénéficiaires du PMO auront jusqu’au 29 décembre 2023 pour effectuer la transition. L’utilisation du médicament biologique original pourra se poursuivre au-delà de cette date pour des raisons exceptionnelles.

Rappelons que ces politiques de transition ont pour but d’assurer la pérennité financière des régimes d’assurance médicaments. Les économies réalisées en optant pour un médicament biosimilaire peuvent atteindre 50 % des coûts du médicament biologique de référence. En plus de permettre des économies substantielles, ces politiques favorisent l’entrée d’autres médicaments biosimilaires sur le marché canadien.

QUELS SERONT LES EFFETS SUR LES RÉGIMES PRIVÉS?

Diverses approches de gestion des médicaments biosimilaires ont été mises de l’avant par les compagnies d’assurance, dont celles d’imposer un virage obligatoire, de ne faire aucune transition ou de laisser choisir les preneurs de régime. La transition annoncée dans le régime provincial de l’Ontario contribuera à légitimer la décision d’aller de l’avant avec les régimes privés. Bien que la plupart des compagnies d’assurance attendaient la politique provinciale avant d’emboiter le pas, d’autres avaient déjà entamé la transition au cours des derniers mois.

À peu d’exceptions près, la transition a connu du succès auprès des compagnies d’assurance qui ont imposé le virage vers les médicaments biosimilaires. Sur le plan financier, on constate les économies réalisées par les régimes ayant fait la transition dans d’autres provinces ce qui leur permettra d’assurer la pérennité financière.

À QUOI S’ATTENDRE DANS LES PROCHAINS MOIS?

Si l’on se fie à ce qui se passe dans les autres provinces canadiennes, une période de transition de six mois est suffisante. Certaines modifications contractuelles pourraient être à prévoir et exigeraient possiblement des discussions entre les parties patronales et syndicales. Pour les promoteurs de régimes privés, il faudra planifier des communications pour sensibiliser et rassurer les participants et les participantes des régimes.

nous joindre

Vous souhaitez obtenir plus d’information sur le sujet? Communiquez avec votre spécialiste de Normandin Beaudry ou écrivez-nous.

Nos coordonnées

general@normandin-beaudry.ca

Montréal

630, boul. René-Lévesque O., 30e étage
Montréal, QC H3B 1S6

514-285-1122

Toronto

155, avenue University, bureau 1805
Toronto, ON M5H 3B7

416-285-0251

Québec

1751, rue du Marais, bureau 300
Québec, QC G1M 0A2

418-634-1122