nous joindre rémun

novembre 2018

Changements majeurs – Secteurs GICS

En cette ère d’évolution, voire de révolution des moyens de communication, des technologies et de l’accès à l’information, les organisations n’ont d’autres choix que de s’adapter. Nombreuses sont celles qui modifient leur modèle d’affaires pour devenir pleinement intégrées et offrir des solutions complètes à leurs clients. Par exemple, nous avons vu des entreprises comme Google, qui à la base était une entreprise qui offrait un moteur de recherche, devenir un géant de la communication et des multimédias avec, entre autres, la plateforme Android, Google Drive et Youtube. Dans ce contexte, à la fin de 2017, Morgan Stanley Capital International (« MSCI ») et Standard & Poor’s Dow Jones (« S&P »), les deux plus grands fournisseurs d’indices de marché, ont pris la décision de revoir la structure des secteurs Global Industry Classification Standard (« GICS »), soit la structure la plus utilisée à travers le monde.

En 2018, après consultations, des modifications ont été apportées aux secteurs afin de refléter la nouvelle réalité des entreprises technologiques et de communication. Les changements aux secteurs GICS se sont conclus à la fermeture des marchés le 28 septembre dernier. Il s’agit des changements les plus importants de l’histoire des secteurs GICS lorsqu’on considère l’ampleur du montant de capitalisation boursière des entreprises concernées. Cette restructuration touche tous les indices S&P et MSCI et on parle d’au-dessus de 1 000 titres à travers le monde qui ont changé de secteur.

Ce qui a changé
  • Le secteur des Services de télécommunication a été renommé « Services de communication »
  • Les entreprises de médias ont été transférées du secteur de la Consommation discrétionnaire vers le nouveau secteur des Services de communication
  • Les entreprises de service Internet du secteur de la Technologie de l’information ont aussi été transférées vers le secteur des Services de communication
  • Les entreprises du « e-commerce » ont été transférées du secteur de la Technologie de l’information vers la Consommation discrétionnaire
  • Également, plusieurs sous-secteurs/industries à l’intérieur des 3 secteurs mentionnés ci-dessus ont été créés pour accommoder les nouvelles entreprises qui se grefferont éventuellement à leur nouveau secteur
  • Après ces mouvements, on compte toujours un total de 11 secteurs GICS
Des répercussions importantes

Le graphique ci-dessous montre le poids des secteurs affectés par les changements du S&P 500.

Le secteur de la Technologie de l’information a diminué d’environ 5 % alors que le secteur de la Consommation discrétionnaire a diminué d’environ 3 %. Le secteur des Services de communication a maintenant un poids qui se situe autour de 10 %. L’effet des changements est similaire pour les indices mondiaux tels que le MSCI Monde.

En fait, le secteur des Services de communication est maintenant composé d’environ 30 % d’entreprises provenant de la Consommation discrétionnaire, 50 % du secteur de la Technologie de l’information et 20 % de l’ancien secteur des Services de télécommunication.

CHANGEMENT DE CAP IMPORTANT POUR LE SECTEUR DES SERVICES DE COMMUNICATION

Le secteur des Services de télécommunication a toujours été perçu comme étant un secteur défensif, avec des titres versant de hauts dividendes. Cependant, la composition du nouveau secteur est matériellement différente. Le graphique ci-dessous montre l’exposition des secteurs avant et après les changements aux facteurs « valeur », « croissance » et « combiné ».

On remarque que le secteur des Services de télécommunication, qui était considéré 100 % valeur, est maintenant principalement exposé à des entreprises de « croissance ». Ainsi, le nouveau secteur des Services de communication sera vraisemblablement sous-pondéré par les stratégies défensives, alors que le secteur des Services de télécommunication était souvent un secteur surpondéré par ce type de stratégies.

ET LES FAMEUX FAANG?

À titre d’information, voici ce qui est arrivé aux titres composant le FAANG suivant les changements :

DEMEURONS VIGILANTS

Les changements apportés aux différents indices auront potentiellement une influence sur les stratégies des gestionnaires de portefeuille ainsi que sur la méthodologie utilisée dans l’attribution de leur performance. Les comités de retraite et les comités de placement devront donc être vigilants et interroger les gestionnaires sur les enjeux pouvant découler de ces changements.

Vous souhaitez avoir plus d’information sur le sujet? 
Communiquez avec votre conseiller Normandin Beaudry ou écrivez-nous