Publications

  • Agrandir le texte
  • Rapetisser le texte
  • Imprimer
Normandin Beaudry

L'achat de rentes pour les retraités : Devriez-vous y songer?

LinkedIn

noir sur blanc

Communiqué NB Vol. 20 N. 16, novembre 2017

L’achat de rentes constitue depuis quelques années une approche privilégiée pour gérer la maturité des régimes de retraite à prestations déterminées et en contrôler les risques. Plusieurs facteurs ont récemment changé le paysage de l’achat de rentes au Québec, ce qui devrait vous amener à vous questionner, ou à vous requestionner, sur la pertinence d’adopter cette stratégie dans la gestion des risques de votre régime de retraite. Tour d’horizon.

L'évolution législative

La législation du Québec permet dorénavant l’achat de rentes « avec acquittement final », lequel permet aux administrateurs et promoteurs de régimes de sécuriser les rentes de leurs retraités en transférant leur obligation à une compagnie d’assurance, sans craindre un retour de cette obligation sur leur bilan. La Colombie-Britannique le permet également depuis peu. Une proposition similaire a aussi été faite pour les régimes de l’Ontario et ceux de juridiction fédérale. Il est clair que le législateur veut doter les administrateurs et promoteurs de régimes d’outils leur permettant de gérer les risques. Il pourrait être opportun de revoir vos stratégies de gestion des risques en conséquence.

L'appétit des compagnies d'assurance

Le marché canadien des rentes collectives croît de façon soutenue depuis plusieurs années. Les prix des contrats de rentes observés récemment sur le marché sont de plus en plus compétitifs (même pour certaines rentes jugées encore récemment difficiles à assurer, comme les rentes indexées), en raison notamment de l’accès des compagnies d’assurance à des placements privilégiés. Le moment est peut-être bien choisi pour aller vérifier ce que le marché peut vous offrir.

Des taux d'intérêt à la hausse?

Pour plusieurs, le contexte des bas taux d’intérêt n’était pas propice à l’achat de rentes, dont les prix se trouvaient artificiellement gonflés. Dans le contexte actuel, il convient de se pencher sur l’effet du niveau des taux d’intérêt sur la décision d’acheter ou non des rentes.

L'augmentation de la maturité des régimes et de l'espérance de vie

Est-ce encore viable pour les régimes de retraite de maintenir la totalité de l’obligation envers leurs participants retraités au sein du régime? Le poids des retraités augmente, par leur nombre croissant combiné à l’augmentation de l’espérance de vie. Cela a pour effet de fragiliser l’équilibre du régime et d’en augmenter les coûts et leur volatilité. Le transfert à une compagnie d’assurance peut contribuer à sécuriser les rentes des retraités.

Qui plus est, il est parfois plus coûteux de maintenir les retraités dans le régime que d’en transférer tous les risques à une compagnie d’assurance. L’achat de rentes fait sans doute partie des stratégies de gestion de risques à envisager pour :

  • S’acquitter de son devoir fiduciaire
  • Assurer la sécurité des prestations aux retraités
  • Favoriser la pérennité du régime

Les spécialistes de Normandin Beaudry accompagnent leurs clients dans la gestion des risques depuis maintenant 25 ans. Nous avons notamment été précurseurs dans la stratégie d’achat de rentes comme outil privilégié pour réduire le risque des régimes. Nous avons également travaillé de concert avec les autorités de réglementation pour faciliter l’utilisation de cette stratégie. Nous serions heureux de partager cette expertise avec vous.

Restez à l’affût!

Des événements se tiendront bientôt à Montréal (21 novembre) et à Québec (22 novembre) afin de démystifier l’achat de rentes.

 

Pour obtenir plus de renseignements à ce sujet, communiquez avec les conseillers de Normandin Beaudry.

514.285.1122
 
630, boul. René-Lévesque Ouest, 30e étage
Montréal (Québec) H3B 1S6