Publications

  • Agrandir le texte
  • Rapetisser le texte
  • Imprimer
Normandin Beaudry

L'assurance santé à la retraite, c'est possible!

noir sur blanc

Communiqué NB Vol. 12 N. 3, janvier 2009

Dans les organisations n'offrant pas de régime d'assurance collective après la retraite, une alternative existe pour les retraités souhaitant bénéficier d'une protection d'assurance santé complémentaire au régime provincial et ce, sans devoir soumettre de preuve de bonne santé.

Depuis l'arrivée des normes comptables applicables aux régimes d'assurance collective après la retraite, les organisations offrant ce type d'avantages sociaux doivent en reconnaître le coût comptable dans leurs états financiers. Ce coût comptable, ajouté à la hausse importante actuelle et anticipée des coûts des soins de santé, à l'augmentation du nombre de retraités associée au vieillissement de la population et à l'augmentation de l'espérance de vie de ceux-ci, ont amené de nombreuses organisations à se questionner sur l'avenir de cette protection.

Alors que certaines organisations ont réduit les protections offertes aux retraités ou limité la prime payée par l'employeur, d'autres ont décidé de complètement éliminer leur régime d'assurance collective post-retraite pour tous les futurs retraités. De plus, rares sont les organisations qui ont récemment mis en place de tels régimes.

Certaines organisations n'offrant pas ou plus de régime d'assurance collective post-retraite souhaitent tout de même accompagner leurs employés au moment de la retraite afin que leurs besoins d'assurance soient comblés malgré leur âge et leur condition de santé.

Les alternatives au régime d'assurance collective post-retraite

La majorité des principaux assureurs offre des produits d'assurance individuels aux retraités qui étaient couverts par leur régime d'assurance collective avant leur retraite et ce, sans devoir fournir une preuve de bonne santé ou remplir un questionnaire médical. La plupart des assureurs offrent leurs produits à tous les nouveaux retraités ayant bénéficié d'un régime d'assurance collective avant la retraite, et ce, peu importe avec quel assureur ils étaient couverts.

Ce privilège, offert à tous les participants de votre régime qui désirent s'en prévaloir, leur permet de bénéficier d'une protection, pour eux et leur famille, supplémentaire à celle offerte par le régime d'assurance maladie et médicaments provincial.

Protections offertes et coûts

Chacun des assureurs offre des produits différents, lesquels comportent des particularités et restrictions propres. Plusieurs assureurs offrent de multiples options incluant notamment l'hospitalisation, les médicaments complémentaires au régime provincial, les soins paramédicaux, l'assurance voyage, les soins visuels, diverses fournitures médicales et les soins dentaires.

En règle générale, les produits sont viagers, à l'exception de l'assurance voyage, cette dernière étant sujette à davantage de restrictions.

Afin de profiter de ce privilège, les nouveaux retraités doivent présenter leur demande d'adhésion dans les 30 à 90 jours (selon l'assureur) suivant la fin de leur participation au régime d'assurance collective en tant qu'employé actif. Puisqu'il s'agit d'un produit individuel, il en revient au retraité de déterminer quels assureur et option répondent le mieux à ses besoins, et lui seul est responsable de défrayer le coût correspondant (la prime varie selon l'âge, la province de résidence et les options choisies).

La communication

Une communication par l'organisation peut être envisagée afin d'informer les futurs retraités des différentes possibilités qui s'offrent à eux et des démarches à effectuer pour se prévaloir de ce privilège. L'organisation peut également choisir de diriger les employés vers un ou quelques assureurs présélectionnés pour simplifier leurs recherches.

 

Pour obtenir plus de renseignements à ce sujet, communiquez avec les conseillers de Normandin Beaudry.

514.285.1122
 
630, boul. René-Lévesque Ouest, 30e étage
Montréal (Québec) H3B 1S6