Publications

  • Agrandir le texte
  • Rapetisser le texte
  • Imprimer
Normandin Beaudry

La politique de Normandin Beaudry relativement à la rémunération incitative versée par les assureurs et les gestionnaires de placement

LinkedIn

noir sur blanc

Communiqué NB Vol. 8 N. 1, janvier 2005

Au cours des derniers mois, plusieurs firmes d’actuaires-conseils ou de courtage ont été éclaboussées par un scandale relié à la rémunération incitative suite à l’enquête du procureur général de l’état de New York, Eliot Spitzer.

Nous croyons opportun de rappeler la politique de Normandin Beaudry relativement à la rémunération incitative.

Mode de rémunération

Pour les travaux effectués en régimes de retraite, en consultation en gestion d’actifs, en assurance générale et en ressources humaines, nous sommes exclusivement rémunérés sur base d’honoraires. Des factures montrant le détail des travaux effectués sont transmises à nos clients chaque mois.

Pour les travaux effectués en assurances collectives, nous sommes rémunérés sur base d’honoraires ou sur base de commissions. En effet, à titre de cabinet d’actuariat conseil, nous sommes autorisés à recevoir des commissions d’assureurs pour les services rendus à nos clients. Nous laissons donc le choix à nos clients quant à la forme de notre rémunération.

Lorsque nous sommes rémunérés sur base de commissions par l’assureur d’un client, nous avons, depuis notre fondation en 1992, une politique claire de transparence à cet égard. Nos clients reçoivent périodiquement un relevé des honoraires engagés comparés aux commissions reçues de leur assureur. En cas de déficit, les commissions sont ajustées à la hausse l’année suivante. Dans le cas contraire, les commissions sont revues à la baisse ou retournées au client sous forme de services additionnels.

Qu’est-ce que la rémunération incitative?

Certains assureurs versent des bonis de commission (aussi appelés rémunération incitative ou sur-commissions) aux intermédiaires (courtiers ou actuaires) dont le volume d’affaires atteint un certain niveau. À notre connaissance, ces bonis ne s’appliquent qu’aux affaires dont la rémunération de l’intermédiaire est sur base de commissions. Lorsque nous recevons de tels bonis, ils sont entièrement divulgués et retournés aux clients concernés sous forme de services additionnels ou en réduction des commissions régulières. Cette politique vise à assurer notre totale indépendance et objectivité lorsque nous recommandons un assureur à nos clients.

Pour ce qui est des gestionnaires de placement, certains versent des commissions dirigées « soft dollars » aux conseillers. La politique de Normandin Beaudry est sans équivoque depuis 1992 à l’effet que nous refusons toute forme de commissions dirigées. Aussi, Normandin Beaudry n’obtient aucune rémunération des gestionnaires qui font partie de notre base de données colligées sur les gestionnaires de placement.

Nous rappelons que nos conseillers respectent les Règles de déontologie de l’Institut canadien des actuaires qui incluent des règles relatives à la divulgation de toute rémunération reçue.

 

Pour obtenir plus de renseignements à ce sujet, communiquez avec les conseillers de Normandin Beaudry.

514.285.1122
 
630, boul. René-Lévesque Ouest, 30e étage
Montréal (Québec) H3B 1S6