Publications

  • Agrandir le texte
  • Rapetisser le texte
  • Imprimer
Normandin Beaudry

Articles 2013

La rémunération n'est pas (seulement) une question d'argent

L’argent est un concept omniprésent dans tous les liens d’emploi. À tort, la croyance populaire veut que l’argent soit le meilleur moyen de motiver les individus et de stimuler leur performance. Un salaire juste et équitable permettrait de satisfaire le désir de justice, de se loger, de se vêtir, de se nourrir et de profiter de la vie.

 

Cliquez ici pour télécharger le PDF (267 ko).

Contrer les répercussions négatives des médicaments coûteux et récurrents

Depuis quelques années, les promoteurs de régimes privés d’assurance médicaments font face à un enjeu sérieux : la hausse du nombre d’assurés réclamant des médicaments très coûteux pendant plusieurs années. L’effet sur les régimes privés est significatif et menace même leur pérennité.

 

Cliquez ici pour télécharger le PDF (1,5 Mo).

Livre blanc - Un remède aux régimes privés d'assurance médicaments

Depuis quelques années, les promoteurs de régimes privés d’assurance médicaments font face à un enjeu sérieux : la hausse du nombre d’assurés réclamant des médicaments très coûteux sur plusieurs années. L’effet sur les régimes privés est significatif et menace même leur pérennité.

 

L’objectif de ce document est de contribuer à la réflexion sur la façon dont les médicaments coûteux remboursés par les régimes privés sont souscrits auprès des assureurs afin que les promoteurs et les assurés soient bien protégés. Nous proposons notamment une alternative qui pourrait être une solution durable pour contrer la problématique des médicaments coûteux : souscrire le risque associé à ces médicaments de la même manière que le risque associé aux prestations d’invalidité de longue durée.

 

Que cette nouvelle approche soit ultimement empruntée par notre industrie ou non, cette concertation apportera sûrement des idées constructives.

Le rapport D'Amours et ses enjeux

Le 17 avril dernier, le comité d’experts sur l’avenir du système de retraite québécois, présidé par M. Alban D’Amours, a présenté son rapport.

 

Le comité fait le constat d’un système confronté à d’énormes difficultés financières pour lequel le statu quo n’est pas une option. L’urgence d’agir semble faire consensus. Le gouvernement du Québec a décidé d’agir promptement. La commission parlementaire des finances a débuté ses audiences sur le sujet le 10 juin dernier. Différents intervenants du milieu s’y feront entendre.  

 

Cliquez ici pour télécharger le PDF (407 ko).

2013 sera l'année de la retraite

Les trois piliers financiers de la retraite sont dans un état précaire pour une majorité de Québécois :

1. régimes publics : la couverture des régimes gouvernementaux peut rapidement devenir insuffisante pour les travailleurs gagnants plus de 40 000 $ par année;

2. régimes privés : 60 % des travailleurs québécois n’ont pas accès à un régime dans leur milieu de travail;

3. épargne personnelle : le niveau de l’épargne personnelle est clairement insuffisant et même carrément inexistant pour 30 % des travailleurs québécois.

Autrement dit, bon nombre de travailleurs québécois ne bénéficieront pas de revenus suffisants à la retraite. La situation est préoccupante.

 

Cliquez ici pour télécharger le PDF (198 ko).