Carrière

  • Agrandir le texte
  • Rapetisser le texte
  • Imprimer
Normandin Beaudry

La consultation en gestion d'actifs

Vous vous demandez que fait exactement un actuaire conseil qui travaille dans le secteur de la gestion d’actifs? Est-ce que vous aimeriez travailler dans ce secteur? Nous répondons ici à cinq grandes questions afin de faire la lumière sur la consultation en gestion d'actifs. 

1- Comment l’actuaire pratiquant en gestion d’actifs aide-t-il ses clients?

Le rôle de l’actuaire-conseil en gestion d’actifs est d’assister le client dans la prise des décisions relatives à la gestion des placements. Ainsi, l’actuaire pratiquant en gestion d’actifs :
 

  • Élabore les stratégies de placement du client en fonction de ses engagements et de ses besoins en liquidité
  • Détermine le portefeuille de placements approprié pour le client (soit la proportion des actifs investis dans les différentes catégories d’actif) en fonction d’objectifs de rendement et de risque prédéterminés
  • Rédige la politique de placement du client et en fait la révision de façon périodique
  • Participe au processus de sélection des gestionnaires de placements et du gardien de valeurs du client en effectuant l’analyse des différentes firmes considérées
  • Fait le suivi et l’analyse de la performance des gestionnaires de placements sélectionnés, et présente une évaluation périodique du rendement des actifs au client


La majorité des clients de l’actuaire-conseil en gestion d’actifs sont des entreprises ou des organismes publics ou parapublics qui offrent des régimes de retraite à leurs employés. Il arrive également que des compagnies d’assurance, des fondations et des communautés religieuses requièrent ses services.

2- Comment sont gérés les actifs d’un régime de retraite?

Contrairement à certaines croyances, les actuaires-conseil en gestion d’actifs ne sont pas responsables de sélectionner les titres (obligations, actions ou autres types de placement) dans lesquels sont investis les actifs des caisses de retraite. Cette responsabilité revient aux gestionnaires de placements institutionnels, qui sont à l’emploi de firmes spécialisées dans la gestion de portefeuilles. Ces gestionnaires de placements font l’analyse des titres disponibles et prennent les décisions relatives à l’achat ou à la vente de ces titres. L’actuaire-conseil joue néanmoins un rôle de premier plan dans le processus de gestion des actifs en aidant son client à choisir un gestionnaire de placements et en accompagnant ce dernier dans l’élaboration du portefeuille de placements.

3- Quelles sont les caractéristiques typiques de l’actuaire en gestion d’actifs?

L’actuaire-conseil en gestion d’actifs :

  • Possède généralement un intérêt marqué pour les marchés financiers
  • Est à l’affût des tendances économiques et se tient informé des développements survenant chez les gestionnaires
  • Possède un bon esprit d’analyse pour évaluer la performance des gestionnaires et leurs stratégies de placement
  • Possède habituellement une formation en finance ou en investissement (examens du CFA Institute)
  • Possède généralement une formation actuarielle en régimes de retraite (examens de la Society of Actuaries)

4- Quelles tâches un stagiaire ou un finissant effectue-t-il lorsqu’il travaille en gestion d’actifs?

À son arrivée, le stagiaire ou finissant est habituellement pris en charge par un ou des actuaires d’expérience qui assureront sa formation. Il sera appelé à :

  • Valider les rendements affichés par les gestionnaires
  • Préparer des rapports de suivi de performance
  • Participer à la rédaction ou à la révision de politiques de placement
  • Effectuer la modélisation de portefeuilles de placement
  • Faire de la recherche sur les marchés financiers

5- Quelles sont les perspectives d’avenir dans le domaine de la consultation en gestion d’actifs?

Au cours des années 2000, plusieurs promoteurs de régimes ont été sensibilisés à l’importance de mieux apparier les actifs des caisses de retraite avec les engagements des régimes afin d’assurer une plus grande stabilité financière. Cela a suscité une demande accrue pour des stratégies de placement innovatrices. De plus, de nouvelles catégories d’actif ont fait leur apparition à l’avant-plan du marché canadien, allant des fonds de couverture à l’immobilier, en passant par les placements en infrastructure.

Un jeune actuaire intéressé par la gestion d’actifs n’a donc pas à s’inquiéter pour son avenir. La constante évolution des marchés financiers jumelée aux besoins changeants des régimes de retraite en font un domaine qui saura présenter bon nombre de défis au fil des années.